Pascal Lamour



Continentales

Continentales

CD 10 titres enregistré en 1995.

À sa sortie, il se disait que ce cd introspectif était inclassable. Il est vrai que je n’ai pas cherché à faire entrer ma musique dans une tendance définie mais, au contraire, je me suis laissé aller à une forme de vagabondage musical entre rythmes du monde et musiques actuelles. Cette exploration m’a ouvert des perspectives nouvelles, fondatrices de ma signature musicale.

15,00 

Dans son aspect tout comme son propos, le second album de Pascal Lamour se veut un reflet de l'importance des rythmes du monde sur la musique actuelle. Attention, comprenons nous bien, il n'est nullement question de techno-opportunisme ni de ravalement de façade sous une couche de vernis "world". Ce CD inclassable, introspectif, défie les lois du marché et de la monotonie. Si l'on parle de multi-instrumentalisme, ce n'est pas ici un terme galvaudé. Lamour joue presque de tout et c'est un régal (mais comment fait-il ?). Le résultat sur la platine délaisse l'uniformisation et le standard pour prendre les voies plus sinueuses d'un mélodieux progressif oriental mâtiné de jazz, absolument attachant et parfaitement maîtrisé. Un résultat auquel on ne s'attend pas, et qui n'est pas du tout hermétique, bien au contraire. Je retiendrai longtemps "Moÿtura", "Lui et lui-même" et "Orientales". Oniric 1996.

Ethno ? celto ? orientalo ?
Pascal LAMOUR est un personnage atypique. Ancien sonneur de couple, il a découvert les vertus des musiques nouvelles et vagabonde dans son second album intitulé "Continentales". Le musicien vannetais a réconcilié ses deux influences et exploite toutes les techniques de l'électronique et du numérique au sein du trio Arkàn. Ouest France octobre 1997.

UGS : 3426300088000 Catégorie :
Share This